Mai 122016
 

Enfin un Marche et Vol cathurige !
Conditions météorologiques et aérologiques exigeantes ce samedi 7 mai. Vent d’Est modéré. La Jambon’s Fly 2016 est maintenue. Elle s’est même magnifiquement déroulée ! Une belle réussite pour Frédéric NABET, directeur et vainqueur de l’épreuve…
TEXTE : Gaëlle FRANCOIS et Olivier COMBESCOT © Différen’ciel

13133333_10206631452128490_185992047139210383_n
Tout commence lors d’une assemblée ordinaire du club haut-alpin Différen’ciel. Frédéric NABET propose un marche et vol festif, au cœur du site classé Natura 2000. Projet adopté à l’unanimité !
J-2. Vent d’Est annoncé. Fred nous demande de réunir le matériel pédagogique pour des jeux de gonflage au sol… Alternative peu réjouissante… Heureusement les prévisions s’améliorent. L’épreuve en vol est maintenue. Inédite ! Avec cette orientation du vent, il faut trouver de nouveaux cheminements.
J-1. Briefing et apéro. Ambiance très conviviale. Public captivé par le règlement. Il y a en effet de nombreux points de bonus à gagner ! Sont notamment pris en considération, quantité de balises effectuées en vol parfois bonifiées à pied, déguisement, ou encore question « phosphore » portant sur la conférence qui va suivre. Aucun chronométrage. Horaire de retour à respecter sous peine d’important malus et un magnifique jambon à gagner ! Il fait référence au site phare du marche et vol cathurige, situé au pied du Piolit, en forme de jambon.
Animée par Agnès VIVAT, Chargée de mission environnement en poste à la Mairie de Chorges, et Michel BOUCHE, Technicien du patrimoine au Parc National des Écrins, la conférence sur les rapaces et le vol  libre commence. On y découvre le caractère supra prédateur de l’aigle royal, la fragilité des zones de nidifications du gypaète barbu, ou encore les capacités physiques improbables du vautour fauve, capable de remonter 200 m de dénivelé à pied ! Jacky BOUVARD, Adjoint au DTN et référent du Parc National des Ecrins au sein de la FFVL, souligne la qualité du partenariat avec ce parc ainsi que tous ses acteurs. Il informe les libéristes qu’il est possible de déclarer sur le site Internet de la FFVL « http://federation.ffvl.fr/actus/observation-des-rapaces-en-vol-fiche-compl-ter », leur rencontre avec un rapace dans le cadre de leur pratique.
Bien informés, nous filons rapidement nous coucher, la journée de demain s’annonce longue… très longue !
IMG_7850
Jour J. 6h30 du matin. 30 hurluberlus sont prêts à en découdre ! Départ de l’atterrissage, traversée du village, l’ascension débute. Routes, chemins puis sentiers. Le groupe s’effiloche. Même sans chronomètre, il ne faut pas traîner pour faire un maximum de balises et surtout respecter l’horaire de retour.
8h 30. Balise des Chirouzes, la plus basse. Elle est située 600 m au dessus de Chorges. Le vent d’Est est soutenu, mais déjà bonus « premiers décollages » pour quelques pilotes, validé par un plouf de… 40 m !
Enfin ! Au milieu des alpages les choses sérieuses commencent. Balise du « ballon » validée à pied. Le groupe de tête fonce vers le fameux site des « Jambons ». Il espère s’épargner une montée fastidieuse et y décoller pour raccrocher le Piolit, altitude 2460 m. Les conditions en décident tout autrement. Vent toujours aussi fort, annoncé faiblissant. Poursuite à pied. Ce serait l’ultime ascension…
Au sommet avec Gaëlle, l’ambiance est ventée et digne d’un sommet népalais. Forts de notre récente expérience herzégovienne en vélo et parapente, l’idée de s’échapper en biplace par les airs est séduisante. Sous ce Yéti 38, nous pensons pouvoir rapidement dégager le décollage. L’aile est étalée sur un névé accueillant situé juste sous le sommet et bien orienté. Mise en vol musclée, mais rien d’inquiétant, cap sur le col de la Gardette ! Mais très vite les choses changent et nous sommes contrés. Posés détrimés et scotchés en alpage, la situation est peu confortable, sous le vent des Aiguilles de Chabrières. Le moral des troupes n’en est absolument pas affecté ! Trop heureux d’avoir distancé les autres concurrents, nous remballons en quatrième vitesse. Direction, au pas de course s’il vous plaît, la prochaine balise !
Une dizaine de minutes plus tard. Un grand tahitien surgi. C’est Olivier PEYRE, un autre cyclo libériste de notre espèce. Il fait des signes et court pour nous rattraper après avoir effectué le même vol que nous. Lui aussi semble enthousiaste par l’écart qu’il vient de prendre avec le groupe de tête.
Stratégie commune pour tous les 3, jusqu’au col de la Gardette. Mince ! 30 km/h de vent arrière c’est beaucoup… Décollage trop risqué. Prudence et patience, du « Ballon », il sera peut être possible de se mettre en l’air si la brise d’ouest annoncée daigne arriver un jour !
Soudain…, une voile nous nargue. Fred est en vol et cela va faire mal ! Il s’est échappé des « Jambons » et valide par la voie des airs la plupart des balises que les autres pilotes essaient désespérément de rejoindre à pied ! Lorsqu’il annonce en radio qu’il est posé juste à côté de Colombis, de l’autre côté de la vallée, tout le monde réalise qu’il vient de prendre 500 points de bonus, sans trop se fatiguer ! Il s’offre même le luxe d’en décoller et de poser dans la cible à Chorges après une longue transition…
De notre côté, descente à pied. Ouf ! Les conditions s’améliorent un peu. Nous quittons la trace du « tahitien » parti pour la Bâtie à pied faute de parvenir à décoller du « Ballon ». Les Chirouzes. Seconde délivrance imminente ! Beau vol avec petite extraction. Evolutions difficiles. Le vent n’a que très peu faibli. Garder la tête froide, assurer à notre tour la cible de l’atterrissage de Chorges pour décrocher le bonus de 200 pts.
Pari réussi ! Malheureusement l’heure tourne, il reste à peine 2 heures. C’est insuffisant pour rejoindre Colombis, surtout si nous ne parvenions pas à en décoller. Stop ! Risque malus lié à l’horaire de retour trop important. Calcul des bonus accumulés. Trop contents, nous sommes « dans le match » !!!
18h 30. Après l’effort, près de 2000 m à pied tout de même, le réconfort ! Remise des récompenses, tirage au sort des lots et surtout barbecue. Fred est premier, à lui le jambon ! En plus d’être vainqueur, c’est un remarquable organisateur. Félicitations également à Yves Bernard membre actif du club. Excellent pilote, mais aussi marcheur, il occupe la 3ème place !
Merci à Gérard VIOLA, Président du Club et toute son équipe, ainsi qu’aux partenaires qui ont soutenu l’événement, Commune de Chorges, Sup’Air, Carnets d’Aventures, Wind’s Riders, Intermarché et le GAEC Les Jardins de Chabrières.
Clowns, marcheurs et pilotes, on vous attend de pied ferme pour la prochaine édition !
Classement :
1. Fred NABET 3550 pts

2. Biplace, Gaëlle FRANCOIS / Olivier COMBESCOT 2650 pts
3. Yves BERNARD 2250 pts
4. Anthony KOMARNICKI 2200 pts
5. Jean-Christophe GATTUS 2150 pts
6. Olivier PEYRE 2150 pts
7. Sébastien CHAUVIN 2050 pts
8. Nicolas PONS 2000 pts
9. Antoine GIRAUDEAU 1950 pts
10. Samuel DELEFLISE 1950 pts
13112919_10206631452808507_2508842159570889189_o

Mai 022016
 

… et sûrement le nouveau record de France de distance en parapente. (En attente de validation). Parti du site des Deux Amants près de Rouen, Martin se pose au coucher du soleil… aux alentours de Limoges ! Bravo Martin.

 Publié par à 11 h 18 min
Fév 252016
 

La ligue de vol libre d’Aquitaine organise en collaboration avec le Comité Régional Olympique et Sportif d’Aquitaine (CROS) une projection gratuite et ouverte à tous de quatre films d’aventure et de sports extrêmes, le samedi 5 mars 2016, à 14h00 à la Maison régionale des sports à Talence.

Des films récompensés
Soutenue par le CROS d’Aquitaine, la ligue de vol libre d’Aquitaine projette quatre films primés lors de la célèbre Coupe Icare 2015 du parapente et des sports aériens, grâce à leur qualité, leur émotion, leur esthétique ou parfois leur humour. Festival International du Film de Vol Libre et des sports aériens, la Coupe Icare récompense chaque année plusieurs films de vol libre parmi plus de 20 productions soumises à un jury de professionnels.

Une projection ouverte à tous
Petits et grands, amateurs de sports de glisse, sports aériens, parapente ou montagne extrême pourront découvrir cette projection gratuitement le samedi 5 mars à 14h00, au sein de l’amphithéâtre « Tony Estanguet » de la nouvelle Maison régionale des sports à Talence.

Des moments intenses dans le monde du vol libre
Les participants pourront revivre la performance de Bertrand Picard et l’avion Solar Impulse dans son tour du monde à l’énergie solaire avec le film « BERTRAND PICCARD, LATRAJECTOIRE ET L’ALTITUDE ». Ils pourront suivre l’aventure de cinq alpinistes parapentistes dans le Caucase avec « BAZARI AR ARI ». Enfin, le public pourra découvrir les cascades incroyables des Flying Frenchies dans « RETOUR AUX FJORDS » ou encore l’exploit d’un parapentiste dans l’Himalaya Pakistanais dans « SUSPENTES ET CORDES DE VIOLON AU PAKISTAN ».

Une projection rythmée par des échanges
A l’issue de cette projection, le public pourra échanger avec des représentants des clubs et écoles de vol libre de la région.

Si vous souhaitez recevoir des images de vol libre ou davantage d’informations sur l’événement, merci de contacter Didier Bouquillard (didierbouquillard@gmail.com)